mercredi 29 octobre 2008

Leurs fringues à eux (et aussi un peu à moi...)

non c'est pas mon dressing...j'aimerai pourtant...

Les fringues des hommes. Là l'internaute, tu dis "et voilà qu'elle va nous faire une critique acide de la penderie masculine". Et bien t'as tort. Bien au contraire.

Je pique, je pioche par-çi par-là les fringues de mes coloc' z'hommes. J'adore ça. Et t'imagines bien que du haut de mon 1m55, c'est souvent bien trop grand. Mais je crois que c'est ça que j'aime. Que ca soit pas à ma taille. Que ça soit trop grand, trop large, trop petit. A ma taille j'aime pas. C'est parce que ça doit faire trop bien comme il faut. Et moi, j'aime pas être toute bien comme il faut.

Alors je pique. Ou plutôt j'empreinte pour une durée inderterminée. Par exemple ça fait plusieurs mois que j'ai la veste à capuche bleue de mon coloc'. J'adore la porter. Ca fait tout grunge, ça fait pas trop girly. Ca fait comme j'aime en fait.

Sinon, j'adore piquer le grand pull en pure laine de chèvre (ou mouton ou je sais pas quoi, peu importe après tout) de mon autre coloc'. Ca me fait une robe. Je trouve ça drôlement joli.

Y'a aussi la chemise. Bon là ça devient classique. Mais un classique dont je ne me lasse pas. Laisse tomber comme je trouve ça bien plus sexy qu'une jupe ras la touffe...mais bizarrement encore trop peu de filles ont compris tout ça. Je vais prier pour elles (oui, ma bonté me perdra...)

Je te parle même pas du boyfriend jean. Bon sauf que moi c'est pas le jean de mon boyfriend, c'est juste le jean de mon frêre...mais ça, personne est sensé le savoir (car entre nous, c'est tout de suite plus sexy de dire que c'est le boyfriend jean plutôt que le brother jean tu vois).

J'ai aussi des ceintures. Ah les ceintures des z'hommes. Je les aiment d'amour véritable. Mais l'internaute, me demande pas pourquoi, je pourrai pas te l'expliquer. C'est comme ça. Je dois avoir à l'intérieur de mon moi-même un gène, une allèle ("une des formes alternatives d'un même gène, occupant une place donnée sur un chromosome" d'après google...j'ai toujours pas tout à fait compris ce que c'était).

Et puis je crois que ça me conforte de ne pas tomber dans le look complet girly-cagole anglaise. Car depuis que je suis là, c'est ma plus grande peur. De me transformer en anglaise. Alors je continue à emprunter gentimment l'accessoire masculin (crois bien l'internaute, que je suis désolée de finir ce billet sur une phrase à connotation doûteuse...)


3 commentaires:

Meochan a dit…

Pas de coloc' pour ma part. Je vis encore chez mes parents alors je "vole" à mon père. Limité mais pas mal quand même :)

bonne continuation pour ton blog :)

mlechocolat a dit…

Mouahah trop fort cet article !
De même pr moi à tel point que mon père me reproche de copier son style vestimentaire ^^ genreeeee lol

mlechocolat a dit…

Je te parle même pas du boyfriend jean. Bon sauf que moi c'est pas le jean de mon boyfriend, c'est juste le jean de mon frêre...mais ça, personne est sensé le savoir (car entre nous, c'est tout de suite plus sexy de dire que c'est le boyfriend jean plutôt que le brother jean tu vois).

Ce passage est excellent ! So funny quoi ^^